Connait on le mot URBANISME, en ALGERIE?

L’urbanisme était, est et sera une science majeure, incontournable pour non seulement réaliser mais réinventé une ville .
Une ville moderne qui aura besoin d’infrastructure nouvelle adaptée, de matière grise (urbaniste, architecte, sociologue, économiste) pour la repenser, la créer la développer et la gérer.
On parle aujourd’hui de projet de la ville et du territoire contemporain, dans le but de construire un espace habitable facilitant le mouvement, l’échange, l’épanouissement, et plus simplement la vie.
Une ville qui attire les gens de culture, de science, qui crée de la richesse, de l’abondance favorisant l’égalité ou l’équité.
Le taux de croissance urbain augmente considérablement, en 2025 la population aura plus que doublée.
Un document récemment publié par le Centre des Nations Unies pour les établissements humains (Habitat), intitulé « Rapport mondial sur les établissements humains », affirme que seule « une révolution dans la solution des problèmes urbains » saura contrer les effets néfastes de l’essor des villes et mettre fin à la dégradation du cadre de vie.
On insiste sur un autre point important : le problème ne vient pas des villes elles-mêmes, il vient de la façon dont elles sont administrées et dont elles se développent.
Est-ce que nos villes sont convenablement administrées ? Est-ce que la matière grise fait défaut, mise à l’écart ou ne peut avoir d’initiative ?
Les trois en même temps, l’université forme peu de cadre de compétence reconnue, la recherche et l’innovation n’existe pas ou ne sont pas valorisées. Les universitaires et les gens du métier ne sont pas invités, n’ont jamais été impliqués et ceux qui le sont ne peuvent avoir d’initiative.
La politique qui doit faire participer tout ces gens , n’est pas consciente de l’importance de ce sujet , paralysée par la politique politiciennes pure et dure où paraître est toujours plus important qu’être .

FOU RIRE

Regardez et riez sans comprendre un mot!

c est magnifique

Image de prévisualisation YouTube

WEB RADIO

web radio

Concept noveau et magnifique creer votre propre Radio grace à ce site.

Musicovery

Comment?

Tout d’abord l’option graphique, les morceaux de musiques sont en effet présentés sur une carte et reliés entre eux. La barre de navigation à droite permet de sélectionner l’année d’édition du morceau et surtout l’ambiance (sombre ou positif) et le rythme parmis de nombreux de types de musiques (pop rock, musique classique, hip hop ou encore musique électronique).

Après avoir cliqué sur un morceau le site construit automatiquement une playlist et se transforme en webradio personnalisée en construistant un chemin entre les morceaux représentés par des bulles de couleur différentes en fonction des styles.

Histoire courte du ZERO


Le zéro est avant tout un concept avant d être un chiffre. Contrairement à ce qui peut paraître son invention ne fut pas simple. Comment concevoir un nombre nul représentant rien et tout à la fois puis que de lui découle le reste et ce n’est pas rien. 
  Les Babyloniens (En 300 av. J.-C) utilisaient deux barres obliques à cet effet, connus notamment  par les Mayas.  Ce  sont les mathématiciens indiens qui l’ont introduit, en particulier en 628, avec Brahmagupta.       C’est Al KHAWARIZMI (Bagdad) qui l’exploite et publie un livre en 820, présentant les nouveaux chiffres indiens.   Il adopta l’utilisation de zéro, aboutissant à des positions dites arithmétiques et aux systèmes décimaux. 

Les Arabes compilent donc les savoirs anciens, intègrent le zéro dans les calculs et fondent entre autres l’algèbre. Ils traduisirent le mot indien «  sunya  » qui signifie « vide » en «  as-sifr  ».     En Allemagne  devient «  cifra  » puis «  zyphra  », traduit en latin par  » zephirum  » et introduit    par  Fibonacci  au XIIIe siècle pour désigner le zéro découlant de » zephiro  » en italien, «  puis  «  cero  » et, enfin, «  zéro  » en français. C’est du mot siffre ou as-sifr que vient  le mot « chiffre », en vint aussi à désigner l’ensemble des symboles de la numération arabo-indienne  

 Léonard de Pise, Fibonacci, resta plusieurs années en Afrique du nord plus précisément à Bougie (Algérie sur la cote méditerranéenne) où son père fut comptable pour les marchands de Pise,  étudia auprès d’un professeur musulman et écrit Liber Abaci, recueil qui rassemble pratiquement toutes les connaissances mathématiques de l’époque. 

Le Zéro  parvient alors en Europe de l’Ouest au Moyen Ages. Considéré tout d’abord comme un nombre diabolique, mais très vite imposé par le fameux marché (les marchands et les banquiers).

Après avoir voyagé d’une main à une autre il est maintenant maitre du monde, ce dernier ne se conçoit pas sans lui, de la géométrie à l’ordinateur passant par  la probabilité,  la mesure.

La numérisation lui donne une autre dimension  et continuera à nous étonner demain en restant égal à lui-même , c’est à dire modeste.

 « Si vous regardez un zéro, vous ne voyez rien. Mais regardez à travers et vous verrez le monde », dit  Robert Kaplan, en introduction de son livre « À propos de rien ».

A PROPOS DE l AVENIR

 l’avenir, devenue une obsession  pour l’homme moderne , l’obligeant à utiliser toute son intelligence pour anticiper , mieux se préparer à franchir les futures éventuels obstacles, peut être pour préserver sa race ou peut être pour dominer, de peur de disparaitre ou juste pour vivre mieux ? 

Une question que je me pose souvent , surtout dans un pays qui a souffert d’instabilité ou d’une stabilité relative. Chaque décision nouvelle engendre une nouvelle stratégie qu’il faut à chaque fois changer vu que la première est souvent variable. Prévoir l’avenir, va ensemble avec planifier c’est à dire savoir anticiper , se préparer, s’avoir analyser après avoir rassembler et trier des informations , des données en fonction d’un paramètre conséquent qu’est le TEMPS. 

Pour cela il faut se FORMER, pour rallier RAPIDITE et EFFICACITE et je rajoute sans gaspiller. Trois principes simples à la mode depuis la découverte du MARCHE. la roue a été une découverte qui a changé le monde, nous propulsant vers la modernité, l’informatique ne nous donne MEME PAS le temps de l’apprécier , nous obligeant à être plus rapide plus efficace , va t elle nous déshumaniser? Ou nous Ré humaniser? S’auront-nous gérer le temps sans nous faire du mal?

  Avec internet, le nombre d’information augmente considérablement, la gratuité ne sera plus ou pas un problème , c’est plus savoir la trier en un temps record qu’il le sera. Toute la FORMATION dépendra de cela. Des moteurs de recherche tel que Google y songe sérieusement, il y a même de future concurrent potentiel tel que www.mahalo.com qui a d’ailleurs humaniser sa façon de trier les données rendant plus efficace la manière de trouver l’information voulue sans perdre du temps. -je vous donnerai plus d’information sur ce sujet la prochaine fois-

 En ce qui me concerne  je dirais qu’il y a une chose qui peut être nous sauvera et qui est d’ailleurs à la mode dans le web c’est le PARTAGE, il nous fera gagner beaucoup de temps et nous permettra de nous échanger des informations , de nous épanouir gratuitement , librement sans contrainte sans ce rapport de force qui fausse tout rapport considéré comme sain, éliminera donc Racisme, Totalitarisme, Sous développement favorisant une vraie DEMOCRATIE. 

Pour avoir une idée de ce que sera nos occupations, nos préoccupations, nos loisirs, nos futures moyens de transport, notre nouvelle façon de se former, de se cultiver, que sera nos aspirations de demain, que saurons le devenir de nos pays, de notre univers, je vous conseille vivement « UNE BREVE HISTOIRE DE l AVENIR » de Jaques Attali. http://www.dailymotion.com/video/39YGk67ypCVfW5zBx

Pourquoi alge rit vous me direz?

illuminationsportsalgeralgerie17475527539077591.jpgTout simplement parce que j’y habite,

et secundo parce que cette ville antique doit encore rire sur son destin si tragique ou’ se mêle humour et souffrance , beauté et laideur , tout et son contraire , pour ne pas faire long et surtout pour ne pas contredire ma contradiction.

Alger qui jadis ouvrait son coeur aux etrangers prenant tous les risques , et qui maintenant donne le dos au monde avec un port ne recevant que des contenaires pour que les beneficiaires se remplissent les poches de PATATES ‘ patate=7oda barile=90 dollars’.

une ville dont l’architecture est une merveille spoliee par ces nouvelles habitations cubiques couleur ciment immense ou le jardin n’as plus droit d’exister remplace par des garages plus florissant ou l’ argent est maitre .

 

Bonjour tout le monde !

dsc00527.jpgdscf00072.jpgdsc005182.jpgdscf00042.jpg

Qui suis je ? Vous me diriez. Eh ben , je suis Algérien , Radiologue , effectuant mon servie civil à Illizi à 2000 km d’Alger la capitale, une wilaya qui fait 05 fois la Belgique ou l’ancienne Belgique(je ne sais pas), avec 45 Mille habitants( dont la plus part sont des Touaregs), avec une recette fiscale astronomique qui se chiffre en Milliards  , vu la présence de puits de Gaz et de pétrole et où l’on trouve l’une des villes si ce n’est la ville la plus touristique d’Algérie qu’est Djanet à environ 400km du chef lieu de wilaya Illizi

Je m’intéresse à beaucoup de chose, à la musique, à l’histoire, à l’informatique,  à la médecine , je suis en général curieux et dans le bon sens parfois dans le mauvais, j’aime l’humanité avec tous ses défauts .  Que vive la TERRE! et
la Pomme de TERRE (de MASCARA bien sûre) 



février 2017
L Ma Me J V S D
« déc    
 12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
2728  

Commentaires récents


Jeunes dans la ville |
Pensée..!? |
targuist |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Gabon, Environnement, Touri...
| Site des Jeunes Tassilunois
| Droit Administratif des Bie...